Virage dans le e-commerce

Temps de lecture: 4 minutes

Le monde du commerce est en constante évolution, plus particulièrement depuis l’arrivée du e-commerce, qui a perturbé le comportement des consommateurs. Les besoins des clients ont évolué ainsi que leurs parcours d’achat. Les magasins en ligne et hors ligne doivent donc vite s’adapter à ces changements s’ils veulent garder leurs clientèles.

Magasin hors ligne – Point de vente

Depuis que nous sommes entrée dans l’ère du digitale, les magasins hors ligne subissent une baisse de fréquentation aux dépens des magasins en ligne.

Les consommateurs trouvent dans les e-boutiques une plus grande facilité de recherche et de comparaisons ainsi qu’une offre plus personnalisée qu’ils ne retrouvent pas dans les points de vente. Ils ont donc vite adapté un comportement d’achat « ROPO » (Research Online Purchase Offline). Pour s’adapter à ce changement d’habitudes et répondre à leurs besoins, les boutiques doivent mettre en place diverses stratégies.

  1. Intégration du e-shop

Pour que les consommateurs continuent à aller dans les magasins, les enseignes essayent de supprimer les frontières entre leurs magasins en ligne et hors ligne en intégrant leur magasin offline dans le parcours client. Par exemple, avec le “click and collect”, ou le client doit récupérer sa commande passée en ligne dans le magasin de la marque la plus proche. Cette stratégie peut porter ces fruits puisque le consommateur est déjà intéressé par la marque et a déjà regardé ces produits en ligne.

Les magasins peuvent également être utilisés comme « showrooming » pour les consommateurs. Cette tendance est l’opposé du « ROPO », le consommateur essaie et teste les produits dans un point de vente, pour l’acheter ensuite en  ligne, lors d’une promotion par exemple. Bien que le chiffre d’affaires des magasins physique soit en baisse, ces boutiques restent essentielles pour les consommateurs.

  1. Point de vente digitalisé

Pour être plus attractif auprès des clients, les points de vente doivent travailler sur leurs points faibles et prendre en compte les nouveaux besoins des consommateurs. Comment ? En intégrant les atouts des nouvelles technologies dans leur stratégie de vente. Nous savons que les clients veulent gagner du temps et avoir une offre plus personnalisée. Les nouvelles technologies peuvent répondre à ces besoins. Proposer des stratégies innovantes et modernes comme des applications mobile, borne d’informations, paiement par téléphone mobile, géolocalisations des produits ou des cabines d’essayage virtuelles.. En mettant en place ces appareils, vous enrichissez et fluidifiez le parcours d’achat du client grâce au digital.

Le magasin Casino, par exemple, a ouvert pour la première fois en France une boutique phygital. Une boutique qui, grâce à de nombreuses innovations, accompagne le client tout au long de son parcours d’achat. Vous cherchez un produit ? Demander à Max, et l’écran affiche l’itinéraire à suivre pour trouver votre produit recherché (développée avec Google et la reconnaissance vocale).

source : http://www.relationclientmag.fr

 

Alors que les magasins physiques font de leur mieux pour se numériser et s’adapter aux attentes de clients, les magasins en ligne, eux, ressentent le besoin d’entrer en contact avec leurs cybers acheteurs.

Magasin online

Les magasins en ligne gagnent de plus en plus de part de vente sur les magasins hors ligne. Or, de nombreuses boutiques en ligne n’hésitent pas à passer du côté offline. Pourquoi cette tendance ?

  1. Magasin éphémère

Un des plus grands points faibles des e-shops est le fait que les consommateurs ne peuvent pas tester ou essayer leurs articles avant de l’acheter : 37 % des consommateurs ressentent le besoin de voir ou de toucher un article avant de l’acheter. Pour répondre à ce besoin, certains magasins en ligne ouvrent des pop-up store. Un pop-up store est un magasin éphémère de petite surface qui se monte et démonte très facilement. Il peut être utilisé pour différents objectifs : tester un marché ou dans ce cas, faire découvrir un nouveau produit et être à proximité de ses clients. Ces magasins font souvent l’effet d’un évènement à ne pas manquer auprès des clients, ce qui est un bon moyen de communication, parfait pour une stratégie de branding !

  1. Point de vente

Certains des grands acteurs de l’e-commerce ne se sont pas arrêtés là et ont commencé à ouvrir des points de vente avec de nouveaux concepts pour satisfaire les besoins de leurs clients. Par exemple les magasins Amazon qui ont ouvert leurs portes cette année États-Unis. Des points de vente sans caisses. Ils ont simplement installé des capteurs entre les rayons et au plafond pour détecter les articles que le client achète ou repose et le paiement s’effectue automatiquement avec l’application. Le géant du Web a donc réussi à supprimer l’un des plus gros points négatifs du shopping hors ligne, c’est une évolution significative dans le marché de la distribution.

source: www.supermarketnews.com

Zalando a également ouvert une boutique en Allemagne, avec un tout autre objectif : promouvoir sa nouvelle catégorie « beauté » de son site internet. Les clients peuvent donc tester les produits dans cette boutique et les acheter sur place, ou dans la boutique en ligne de Zalando.

Le digital facilite la vie des clients ! Que vous soyez gérant d’un magasin physique ou en ligne, digitalisez votre boutique ou développez votre stratégie en ligne. Vous devez devenir omni-canal, connaître les besoins de vos clients et être présent là où ils vous attendent. Leads International peut vous assister dans le développement de votre stratégie en ligne et vous informer des nouvelles tendances internationales. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Shona Thuillier

Leave a Reply